Résultats attendus

 

  • Rapprochement des deux territoires concernés par des problématiques communes (tourisme, environnement montagnard, patrimoine bâti, etc.) afin de créer une réflexion transfrontalière et, par là-même, dépassionnée et diversifiée sur la gestion à long terme du patrimoine bâti.
  • Mise en place d’une méthodologie de dialogue à l'échelle locale et transfrontalière qui aura vocation à inspirer d'autres collectivités.
  • Mise en réseau transfrontalière des différents professionnels (techniciens, élus, médiateurs scientifiques) en charge de la gestion de biens culturels.
  • Lancement d’une dynamique de développement territorial intégrant le patrimoine bâti.
  • Rendre accessible aux publics, au moins partiellement, les deux sites retenus.